1. accueil
  2. nos domaines d'activités
  3. Mécanique Productique

Mécanique Productique

La mécanique productique, science du mouvement et moteur d’innovations industrielles

Transformation des métaux, fabrication de machines et équipements industriels, mécanique de précision… et même informatique, la mécanique productique est indissociable à toute activité de production industrielle. Au cœur d’entreprises aéronautique, automobile ou ferroviaire, elle regroupe l’ensemble des techniques et méthodes employées à la maîtrise des coûts, délais et qualité de la conception à la production d’un produit. Moteur d’avion, extincteur, paire de lunettes… sont autant d’applications que l’usinage, le fraisage ou le soudage en sont des technologies.


Mécanique productique Lyon


Formation et conception au cœur de l’Industrie

Conception sur ordinateur, études, formation des processus, réalisation des pièces, assemblage, ajustage, maintenance et entretien… Autant d’étapes et de compétences nécessaires à la conception et fabrication d’un produit fini. La force du génie mécanique réside dans sa capacité à concevoir et rendre possible des solutions de production. La mécanique se veut créative, sait se conformer à de nouveaux objectifs d’entreprise et s’adapter à l’innovation technologique permanente.

Du fait, année après année, de la remodélisation des systèmes de production et d’organisation des entreprises, de nombreux métiers sont amenés à se côtoyer. Transversale, la mécanique productique devient essentielle là où il y a production industrielle. De plus en plus difficile à catégoriser en simple département d’entreprise, elle recense un grand nombre de métiers : dessinateur industriel, ingénieur en recherche, technicien en productique, tourneur fraiseur, opérateur de maintenance et même contrôleur qualité ou de fabrication.

  • Formation et opportunités professionnelles

Fort d’une activité croissante, la filière génie mécanique intègre chaque année de nombreux étudiants diplômés issus d’une formation professionnalisante. Du cap, bac, à la licence ou diplôme d’ingénieur, l’enseignement concret dans le cadre d’une formation diplômante permet de réaliser des parcours de compétences à forte valeur ajoutée. Des études via une formation en alternance telle que Technicien d'Usinage (Bac TU) sont très appréciées des recruteurs qui offrent de réelles opportunités professionnelles. De l’autre côté, l’amélioration des conditions de travail et le développement technologique séduisent de plus en plus de candidats.

La mécanique productique, laboratoire de l’usine du futur

Le génie mécanique, source de richesses scientifique et technologique occupe un rôle central dans la plupart des secteurs industriels. Discrète ou imposante, voir puissante, la mécanique productique a toujours été moteur du progrès et challengeur de défis. Aussi bien associée à de grands projets nationaux (l’automobile et le moteur thermique, l’aéronautique et l’Airbus A380) qu’à la fabrication des équipements de production d’objets du quotidien (la fourchette), l’industrie mécanique, ses compétences et ses études, font pleinement partie du noyau d’un monde en quête perpétuelle de mouvement.

  • A l'heure de l'usine numérisée

Depuis le début des années 2000, la révolution numérique bouleverse la société et engendre de nouveaux comportements et besoins. Après les usines mécanisée, électrifiée et automatisée, voici l’usine numérisée obligeant l’entreprise industrielle à repenser son système de production. Au centre de la recherche et des débats : gain de compétitivité, développement durable et impact sociétal. La mécanique, de par son savoir-faire et sa créativité participe aux démarches liées à l’usine du futur définie comme innovante, humaine et connectée au sein d’une chaîne numérique globalisée.




La mécanique productique est au cœur du nouveau modèle de l’usine. Elle participe à la transformation des autres filières industrielles par la fabrication et la conception de leurs équipements. Les études et travaux de génie mécanique évoluent pour se tourner vers l’éolien, l’hydraulique ou le solaire. La notion d’écoconception fait également son apparition se rapportant à l’anticipation du cycle de vie d’un produit avant même sa production. La mécanique pose les bases de notre avenir en termes de mobilité, de confort, d’alimentation et même de culture.

  • 1er employeur de l'Industrie

La mécanique, science du mouvement en pleine expansion, représente le 1er employeur industriel de France. En 2016, suite à une publication de la Fédération des Industries Mécaniques (FIM), le secteur représentait un volume de plus de 30 000 entreprises (95% de TPE et PME) pour presque 620 000 salariés. L’offre de formation actuelle propose une variété de qualifications favorisant l’accès rapide à l’emploi (formation en alternance ou formation continue) ainsi qu’à un large panel de métiers.