1. accueil
  2. nos domaines d'activités
  3. Qualité Hygiène Sécurité Environnement

Qualité Hygiène Sécurité Environnement

La démarche QHSE, maîtrise, contrôle et pérennité appliqués à l’environnement d’entreprise

L’adhésion à un système de management QHSE est une étape essentielle pour l’amélioration continue et la pérennité d’une entreprise. Littéralement Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement, cette démarche prend en considération les risques potentiels liés à ces thématiques. Pour une entreprise, mettre en œuvre une démarche QHSE vise à contrôler et maîtriser des risques liés à l’environnement, à l’économie ou à l’humain. Domaine d’expertises techniques nécessitant une formation spécifique, les équipes QHSE travaillent sur des problématiques transversales avec l’ensemble de la chaîne de valeur d’une entreprise.


Qualité hygiène sécurité environnement Lyon


Appréhender les notions Qualité Hygiène Sécurité Environnement

L’emploi d’une démarche Qualité Hygiène Sécurité Environnement (QHSE ou parfois dénommée HSSE, QSE ou HSE) est applicable pour tout type de structure quel que soit le secteur d’activité. Les acteurs de cette filière professionnelle peuvent intervenir à tous les niveaux d’une entreprise sur chacun des domaines suivants :

  • Qualité

Notion issue du taylorisme, la qualité vise à produire de la « meilleure des façons » produits ou services. Parfois assimilée à de la contrainte, un système de management qualité permet de mieux écouter et arbitrer dans un objectif de prévention des risques. La gestion de la qualité vise la satisfaction des besoins clients et concerne aussi bien l’organisation que la production.

  • Hygiène

Le code du travail structure les règles relatives à l’hygiène et à la santé en environnement professionnel. Une entreprise est responsable de sa politique de prévention des risques sanitaires et soumise à des normes d’entretien et nettoyage.

  • Sécurité

La sécurité au travail relève de la responsabilité d’un dirigeant d’entreprise. Statistiquement, l’homme est responsable des deux tiers des accidents du travail. La mise en place d’un système de gestion de santé et sécurité permet de mieux identifier et évaluer les risques liés à l’activité et l’emploi des salariés afin de les réduire au maximum.

  • Environnement

Le temps où les entreprises se souciaient uniquement de leur capacité de production est révolu. Les exigences clients ont augmenté obligeant les entreprises à joindre rentabilité et croissance avec développement durable et impact environnemental. Ces obligations sont matérialisées par la multiplicité de normes législatives et réglementaires.

Intérêts, enjeux et formation Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement

Poussées par l’amélioration continue, les entreprises repensent leurs organisations, méthodes et moyens autour de la satisfaction client. L’emploi de la qualité, du contrôle et de la maîtrise des risques s’associent à la culture d’entreprise via une politique QHSE et la mise en œuvre d’un système de management intégré. Celui-ci intègre différents enjeux :

  • Economique : diminution des coûts de revient des produits et par ricochet, impact sur l’activité commerciale.
  • Technologique : réflexions menées autour de la maîtrise des processus de production, de la protection des savoir-faire et des transferts technologiques possibles entre clients et fournisseurs.
  • Juridique : une entreprise est responsable sur le respect de la conformité d’un produit en fonction de son périmètre d’utilisation.
  • Social : en préservant la santé et la sécurité des salariés, des clients et de son environnement, une entreprise participe au développement durable de la société.

Un groupe industriel de 1 200 salariés, expert en réfrigération et climatisation, s’est lancé dans une démarche HSE. Son objectif, partagé par l’ensemble de ses collaborateurs est « d’atteindre un niveau de performance tel que blessure, accident du travail, maladie professionnelle et incident environnemental soient évités ». Cette entreprise a mis en place un programme de prévention reposant sur l’information préventive mensuelle, des audits mensuels et l’emploi de la formation du personnel.

Mener à bien une démarche QHSE n’est pas chose aisée. La prise de conscience des risques professionnelles progressent. Les normes de plus en plus contraignantes, poussent les entreprises à l’emploi de nouvelles compétences, au recrutement de nouveaux profils ou à la formation de salariés internes. Sur un marché de l’emploi porteur, l’accès au métier se fait dès l’après-bac. Si un ingénieur muni d’un bac +5 possède un profil apprécié des recruteurs, les titulaires de bac +2 et bac +3 sont également recherchés et peuvent répondre à de nombreuses offres d’emploi.

Technicien QSE : garant du respect de la règlementation

Que les règles soient des obligations légales ou émanent d’une volonté propre à l’entreprise de hisser son niveau de travail, le responsable QSE est présent au sein de l’entreprise pour analyser l’existant, préconiser les étapes d’amélioration et aider à leurs bonne compréhension et mise en place. Poste charnière requérant de nombreuses compétences et savoir-faire, nous détaillons cet emploi sur la fiche-métier : technicien QSE


LES MÉTIERS