accueil - actualités - La chaudronnerie pour une nouvelle vie professionnelle
IMG_0860

La chaudronnerie pour une nouvelle vie professionnelle

Ce lundi 11 décembre nous accueillons 10 stagiaires présélectionnés par l’institut des ressources industrielles pour suivre une formation de 3 mois en chaudronnerie.

Souhaitant se reconvertir professionnellement, ils ont opté pour ce métier complexe qui consiste à réaliser des ouvrages et structures chaudronnés par la mise en forme et l’assemblage de tôles, tubes ou profilés.

Après un rappel des objectifs de la formation, nos 10 stagiaires ont rencontré leur formateur et tuteur Baldassare Cantella qui les encadrera jusqu’au 7 mars.

Un objectif de certification

Nos 10 stagiaires, tous de profils, d’âges et d’expériences différents ont un point commun : ils ont passé les tests d’aptitudes et de motivation en vue d’intégrer une Préparation Opérationnelle à l’Emploi (POE) dans une optique de reconversion professionnelle.

Cette formation, très axée technique va leur permettre de valider leur choix de métier et d’en connaître les bases. Ils appréhenderont au fil des mois la lecture / interprétation de plan chaudronné, le calcul de débits, le traçage, la mise en forme, l’assemblage et le pointage d’un sous ensemble…

A l’issue de la POE, la plupart opteront pour le perfectionnement en préparant la certification Chaudronnier d’atelier en avril 2018. Cette formation, à visée CQPM se déroulera sur 1 an en alternance dans des entreprises diverses : chaudronnerie, BTP, maintenance, fabricant de matériels ou d’engins agricoles...

L’occasion pour nos stagiaires de se confronter aux réalités terrain mais aussi de permettre aux entreprises de recruter de nouveaux profils en ayant pu les voir évoluer pendant la durée de la formation.

Un pré-recrutement efficace pour des entreprises en mal de candidats

L’intégration d’un CPro peut ainsi être une réponse aux problématiques de recrutement que connait le secteur de la chaudronnerie depuis quelques années. En effet, de nombreux emplois sont à pourvoir, mais faute de candidats, les entreprises peinent à combler leurs besoins. Les raisons ? Elles sont multiples :  un travail souvent méconnu, cultivé par de nombreuses idées reçues parmi lesquelles peuvent être citées la pénibilité, le manque de modernité ou encore l’absence de parité. Des idées reçues qui contribuent au manque d’attractivité de ce beau métier.

Pourtant le métier a connu de belles avancées qui ont fait reculer sa pénibilité. Le chaudronnier, qui autrefois n’œuvrait qu’armé de son marteau, travaille aujourd’hui avec des moyens modernes, et nombre de machines sont dorénavant à commandes numériques, facilitant ainsi les opérations de traçage, coupage…

Fort de ces constats, l’institut des ressources industrielles a donc mis en place cette formation opérationnelle en chaudronnerie, en lien avec le Pôle Emploi et l’ADEFIM LYON. L’objectif étant de proposer aux entreprises des candidats pré-qualifiés à intégrer en contrat de professionnalisation au poste de Chaudronnier d’Atelier.

Les entreprises pourront ainsi répondre à leurs besoins de recrutement, avec plus de sérénité. En intégrant un Cpro Chaudronnier d’Atelier, elles font le choix d’un candidat qui aura validé les prérequis de base du métier grâce à la POE et qui saura de fait être plus rapidement opérationnel.

Mais c’est surtout l’assurance, de pré-recruter un futur salarié en s’assurant qu’il soit en phase avec votre entreprise : votre culture d’entreprise, vos process, vos outils…

Et si vous avez encore un doute, sachez qu’une période de mise en situation professionnelle conventionnée par le Pôle Emploi est tout à fait possible entre la fin de la POE et le démarrage du CQPM chaudronnier d’Atelier.

Vous envisagez de recruter un alternant Chaudronnier d’Atelier ?

Nous nous tenons à votre disposition pour analyser avec vous votre besoin et vous présenter des CV en phase avec vos objectifs.

Contactez-nous