accueil - actualités - Un ancien apprenti se lance dans l'entreprenariat
Ancien apprenti Lyon entreprenariat

Un ancien apprenti se lance dans l'entreprenariat

L’alternance : un moyen de donner du sens

Son bac en poche, Lionel s’oriente vers un BTS CPI (Conception de Produits Industriels).

Une évidence : sa formation, il la fera en alternance, garantie pour lui de donner du sens à ses idées. Il intègre donc le CFAI de l’AFPM et réalise son alternance chez K-Plan, entreprise spécialisée dans le développement de laboratoires médicaux innovants.

« Ce fût une formidable expérience de pouvoir appréhender toutes les phases de conception de différents produits. J'ai pu apprendre beaucoup de choses, autant sur l'aspect humain que sur les aspects techniques grâce à un rythme dynamique d'alternance toutes les deux semaines. »

Son tuteur de l’époque se souvient d’un apprenti enthousiaste avec un intérêt marqué pour la technique : « on l’a vu évoluer, jeune en arrivant, puis au bout de 2 ans : sérieux, posé et déterminé ».

Sa détermination au service de son projet professionnel

Lionel a ensuite souhaité poursuivre ses études en Ingénierie Mécanique afin de comprendre et maîtriser les process industriels liés à l’industrialisation d’un produit. Il rejoint alors le groupe Michelin et travaille à l’amélioration de l’ingénierie de production des pneumatiques.

Après la conception et l’industrialisation, il décide d’apporter une 3ème corde à son arc en s’intéressant à la phase amont du développement, c’est-à-dire le design. Il réalise donc un Master en Prospective Design. Son stage de fin d’étude et diverses participations à des concours, tels que le Fest’Innov font émerger des idées de projet.


Apprenti alternance entrepreneuriat

Le conseil de Lionel aux futurs apprentis du CFAI de l'AFPM

« Donnez-vous les moyens de réaliser vos rêves ! Réalisez des projets personnels en lien avec votre formation et montrez-les ! »

Une rencontre, des valeurs communes et l'envie d'entreprendre

Présent sur LyonStartUp, un programme d'accélération de startup, il rencontre Eléonore, avec laquelle il va concrétiser CleanCup.

De leur rencontre naissent plusieurs constats :  leurs projets sont complémentaires, leurs profils tout autant, mais c’est surtout leurs valeurs qui sont au diapason :  l’envie de développer des innovations technologiques à impact positif sur l’environnement.

Ils fondent ainsi CleanCup, avec une technologie innovante qui permet de distribuer, collecter et laver automatiquement, sur place, des verres réutilisables dans le but de supprimer l’usage des gobelets jetables dans les campus, entreprises et collectivités.

Collecte de fonds oblige, ils enchainent les présentations et les concours, avec un palmarès impressionnant : 1er Prix Startup Challenge à San Francisco, 1er Prix DesignTech Booster, Lauréat de l’initiative 100 Projets pour le climat du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, Grand Prix Jeunes Entrepreneurs de l’Année…

Pour arriver à ce résultat, Lionel se rappelle avoir usiné des pièces sur un tour traditionnel à 2h du matin pour assurer la présentation lors de la Biennale Internationale du Design de St Etienne où CleanCup fut dévoilée pour la première fois puis présentée devant Gérard Collomb à la Foire de Lyon.  

Où en sont-ils aujourd’hui ?  L’éco-innovation CleanCup, saluée par Nicolas Hulot, arrivera chez ses premiers clients fin 2017.